Qu’est-ce que Montage & Mattage Fine Art

Comme expliqué dans Tirage Fine Art vs Tirage Photo Standard, ce qui fait un tirage Fine Art à part sa la qualité visuelle, c’est sa qualité d’archivage. Une telle qualité est le résultat d’un processus d’impression consciencieux. Cependant, tout cela ne signifie rien si le tirage Fine Art n’est pas monté et matté correctement.

Monter un tirage

Le montage d’un tirage consiste à placer un morceau de carton ferme sous l’impression pour la protéger de la flexion ou du froissement. Il existe trois techniques pour monter un tirage: montage à sec, montage sur charnière et montage suspendu.

  1. Le montage à sec d’un tirage utilise un tissu adhésif activé par la chaleur pris en sandwich entre l’impression et la planche de support. Les problèmes inhérents à cette technique sont:
    • Le tissu adhésif utilisé n’est pas sans acide et puisqu’il est en contact direct avec l’impression, il risque de l’endommager avec le temps.
    • L’autre problème est que cette technique est en grande partie irréversible (le tirage ne peut pas être détaché du support ou avec de grandes difficultés, on risque d’endommager l’impression).
  2. Le montage sur charnière d’un tirage implique de coller l’impression en place avec des charnières en T. Une telle méthode, lorsqu’elle est utilisée avec du ruban sans acide, protège la capacité d’archivage de l’impression, mais l’impression est toujours en contact avec la colle du ruban. Cette technique est préférée lorsque l’artiste souhaite ne pas matter son tirage car le processus de montage est invisible.
  3. Le montage suspendu d’un tirage utilise les « coins à photo », des poches triangulaires, pour faire adhérer l’impression (par ses coins) à la planche de support. Non seulement les « coins à photo » peuvent être sans acide, mais ils permettent également de retirer l’impression de la planche de support en toute sécurité. Bien que le coin couvre partiellement les coins du tirage, ce n’est pas un problème lorsque l’impression est également mattée. C’est la technique utilisée par Tom Migot Fine Art.

Tom Migot Fine Art utilise uniquement des planches de support de qualité conservation pour monter les impressions. Ces planches sont conformes aux exigences de la Fine Art Trade Guild en matière de conservation (niveau 2).

Mounting_Print_Logo
Fine_Art_Print_Logo

Matter un tirage

Le mattage d’un tirage consiste à placer un morceau de carton à base de papier avec une fenêtre découpée sur le dessus de l’impression,. C’est qu’on appel le « Passe-Partout » (ne pas confondre avec une marie Louise qui y ressemble mais est utilisé uniquement pour des oeuvres encadrées sans vitrage) . Ce procédé présente deux avantages principaux, l’archivage et l’esthétique:

  1. Le vitrage fait référence au panneau de verre ou acrylique utilisé pour couvrir et protéger l’œuvre d’art. Ces panneaux sont acides. Pour assurer l’archivage du tirage, il est primordial d’éviter tout contact entre celui-ci et tout matériau acide. Par conséquent, le mattage ajoute un espace protecteur entre l’impression et le vitrage.
  2. La fenêtre aide à encadrer le tirage, à l’isoler encore plus de l’environnement, améliorant ainsi son récit.

Tom Migot Fine Art utilise uniquement des planches de mattage de qualité conservation pour matter les tirages. Ces planches sont conformes aux exigences de la Fine Art Trade Guild en matière de conservation (niveau 2) pour le blanc ou (niveau 3) pour le noir.

Tous les tirages mis en vente de Tom Migot Fine Art sont à la fois montés et mattés. L’ensemble du processus, de l’impression réelle au montage et au mattage, utilise exclusivement du papier Fine Art de qualité musée, des supports de montage et de mattage de qualité conservation et des encres à base de pigments d’archivage, garantissant ainsi la meilleure qualité de rendu d’image de votre impression avec une durée de vie supérieure à 100 ans avec le bon entretien (Apprenez à prendre soin de votre tirage Fine Art).